Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Vous êtes ici: Home >Yoga >Qu'est-ce que le Yoga? >
Yoga: une brève définition

par Gregorian Bivolaru

Connu parfois en Occident sous des formes vulgarisées et dégradées, le YOGA est une véritable science de l’être humain qui constitue en même temps une discipline spirituelle extrêmement rigoureuse. Le mot YOGA provient de la racine indo-européenne qui peut être traduite par "JOUG” ou UNIR, ESSEMBLER, FUSIONNER, METTRE A L’UNISSON.

En sanskrit, le sens originaire du mot YOGA est "ATTELAGE”, ce qui correspond à une représentation du psychisme humain considéré comme étant conduit par des chevaux rétifs (les facultés des sens, les passions), qui veulent contrôler le cocher (l’intellect, BUDDHI), et les rênes correspondent au mental (MANAS).

Cette image est mentionnée dans les plus anciennes écritures de la sagesse orientale, les UPANISHADS, et, selon leur vision, l’âme impuissante pourrait être conduite irrémédiablement dans l’abîme si elle n’utilisait pas le YOGA, méthode qui lui permet de contrôler les chevaux et même de descendre du chariot, autrement dit se libérer.

La plus ancienne exposition structurée du système de YOGA se trouve dans le texte YOGA-SUTRAS de PATANJALI (premier siècle avant J.C.). Étant extrêmement condensé, ce texte n’est en fait qu’un guide qui doit être toujours accompagné par certains enseignements oraux. C’est la raison pour laquelle ce texte reste en grande partie énigmatique pour celui qui n’a jamais pratiqué ou ne pratique pas le YOGA.

Le YOGA  en tant que méthode de libération spirituelle

En Orient, le but de la vie est la perfection, autrement dit la maturation spirituelle qui seule permet à l’être humain d’échapper au cycle des renaissances et de la mort, le YOGA en tant que méthode de libération spirituelle joue évidemment un rôle central.

Une telle réalisation extraordinaire (la libération spirituelle ne peut être atteinte que par la connaissance préalable et le contrôle acquis grâce à une méthodologie très stricte, des éléments constitutifs de l’être humain, spécialement de ceux qui transmigrent après la mort, le corps subtil, qui ne se dissout qu’après la libération finale. Ce qui survivra c’est l’intellect purifié et la conscience absolue et inconditionnée, «PURE EXISTENCE – PURE CONSCIENCE – PURE BÉATITUDE» ( SAT – CIT – ANANDA).

Par l’atteinte de la libération spirituelle, l’essence individuelle suprême ATMAN (notre Soi Suprême, immortel) s’identifie sans disparaître, au principe suprême PARAMATMAN, ou BRAHMAN (DIEU). Qu’elles que soient les modalités mises en action par les différentes formes de YOGA, toutes visent sans exception à ce but unique, suprême.

yogaesoteric
 

Articles publiés récemment