Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Éléments essentiels concernant la fête spirituelle de MAHASHIVARATRI
de Gregorian Bivolaru
 
En Inde, la grande nuit spirituelle de Shiva, Mahashivaratri, est traditionnellement dédiée au Suprême Shiva. Ses adorateurs la considèrent en unanimité comme le moment le plus sacré de l’année.
 
Mahashivaratri est toujours la nuit qui précède le jour de nouvelle lune, aux mois de février - mars (mois lunaire Phalguna, qui est calculé selon le système astrologique indien). Les yogis considèrent cette fête grandiose comme une exceptionnelle chance spirituelle. Dans ce sens, ils jeûnent le jour entier et veillent la nuit, en méditant intensément sur les mantras de Shiva (Laya yoga). Les gens communs méditent de façon simple, en récitant sans arrêt son nom, en chantant des hymnes pleins de ferveur qui lui sont dédiés ou adorent le fameux symbole, Shiva Lingam et aspirent avec amour, de tout leur cœur, vers Paramashiva, en réalité, personne d’autre que Dieu le Père.
 
Les Védas disent dans ce sens: „Le Seigneur Dieu, Tout puissant et omniprésent, habite pour l’éternité – en grand secret – dans le cœur de tous les êtres. Plein de grâce, de bonté et d’amour, il offre la libération spirituelle à tous les êtres conscients, qui tournent leur visage pleins d’amour vers Lui.” Les hindous considèrent qu’il est très important de vivre en permanence auprès d’un temple et pour cette raison ils ont construit tant d’endroits de culte. Ceci est, disent-ils, une action appréciée par Dieu et qui emmène la bénédiction tant dans cette existence que dans les suivantes. Pour cette raison, la vie religieuse des indiens a comme centre physique le temple. Parce que ici, dans la « Maison de Dieu », nous pouvons accorder l’attention requise à notre relation avec le Père Suprême.
 
Du fait qu’ils ne veulent pas rester longtemps loin de Dieu, les indiens très croyants vont au temple au moins une fois par semaine et se donnent du mal pour participer à chaque fête spirituelle importante, pendant les périodes de l’année ou les différentes Shaktis (Puissances Féminines Manifestatrices) de Dieu sont présentées de façon plénière. Les adorateurs de Shiva réalisent chaque jour PUJA – l’adoration pleine de ferveur – dans les endroits de culte. C’est la raison pour laquelle la plupart d’entre eux visitent ces endroits le jour le plus sacré de l’année, jour entièrement dédié pour fêter Shiva – Mahashivaratri. Surtout alors les dévots s’approchent pleins de vénération et d’humilité de temple, parce que celui-ci représente pour chacun d’eux la Maison de Dieu.
 
Dans les Védas on dit: „Que le Seigneur Dieu soit satisfait de nos chants de louange. De même que le sage parmi les gens, que l’adorateur rend hommage plein de ferveur aux êtres divins! Grand, comblant et plein de mystères terribles est, ô, Dieu, Ton nom.” AUM NAMAH SHIVAYA. 
 
Mahashivaratri, cette nuit profondément mystérieuse et sacrée arrive bientôt. Vivons-là comme l’un des plus importants événements spirituels de notre vie. Rappelons-nous, à chaque instant de cette nuit le fait que notre but essentiel dans cette existence est la réalisation ICI et MAINTENANT de Dieu le Père et approchons pleins d’amour nos cœurs ardents de Shiva. Montons, animés d’une aspiration immense au sommet de la montagne sacrée Kailasa – qui se trouve en permanence à l’intérieur de nous, au niveau du centre coronaire (Sahasrara) – vivons au plus profondément, pleinement, la présence mystérieuse de Shiva en nous-mêmes, comme notre Soi Immortel – Atman – qui pénètre sans arrêt le Macrocosme entier.
 
Préparons-nous le mieux possible pour l’arrivée de cette nuit de grande fête spirituelle, en réalisant parfaitement notre sadhana (l’entraînement yogi). Rappelons-nous continûment ce jour-là le fait qu’une vie vécue dans la perfection de la Vérité Divine extatique a une force colossale. Chaque être humain est un microcosme qui reproduit en miniature le Macrocosme. Purifions notre être avant, au plus profondément que possible, et faisons cette nuit, de notre cœur, une source propre d’amour divin, en aspirant en même temps de vivre en harmonie totale avec la grande famille spirituelle à laquelle nous appartenons dans le cadre de cette école de yoga. Pensons le plus souvent possible à Shiva, à partir de maintenant, purifiant avec l’aide divine notre mental et notre cœur, pour monter le plus vite possible vers le sommet de la réalisation de Dieu qui se trouve dans notre être (Sahasrara).
 
L’une des plus sacrées nuits spirituelles de l’année s’approche et si nous sommes préparés comme il le faut, cela peut nous transformer profondément et définitivement, par la grâce mystérieuse de Shiva. Si nous sommes préparés, nous recevrons de nombreux dons divins durant la fête la plus élevée de l’année. Nous avons tous cette possibilité merveilleuse, qui n’attend que de se manifester pleinement en nous. Il est donc en nous de choisir ICI et MAINTENANT cette chance miraculeuse. Aspirons donc de tous nos pouvoirs pour que cette nuit nous approche le plus de Shiva, le Grand Sauveur Divin. Au fond, le but même de  notre arrivée sur cette planète n’est-il pas la découverte totale de Dieu? Dans cette nuit sacrée nous pouvons transformer notre mental en un autel dédié à Dieu, et alors toutes les autres pensées deviendront insignifiantes.
 
Gardons mentalement le silence durant cette nuit sacrée; cela nous aidera à réaliser Laya yoga avec un mantra de Shiva qui nous met en état de profonde résonance avec Lui. N’oublions non plus que la nuit de Shivaratri signifie premièrement joie sublime, divine. La vie spirituelle authentique est avant tout pleine d’effervescence. Plus nous irradions de la joie et du bonheur, plus nous prouvons que nous nous trouvons près de l’infinie Source Suprême de la Béatitude.
 
Dans l’ashram de Swami Shivananda de Rishikesh (Inde), la nuit de Mahashivaratri est fêtée de la manière suivante:

1. Tous les aspirants jeûnent complètement toute la journée.
2. Les yogis de l’ashram participent à une grande cérémonie spirituelle qui envisage d’apporter de la paix et du bien être à tous les êtres humains.
3. Au cours de la journée entière, les aspirants réalisent presque continûment Japa yoga avec la formule mantrique AUM NAMAH SHIVAYA et méditent périodiquement à Shiva.
4. La nuit, tous se réunissent dans le temple et récitent à l’unisson la formule mantrique AUM NAMAH SHIVAYA, jusqu’au matin.
5. Le Shiva Lingam, en tant que symbole mystérieux de SHIVA, est adoré avec une grande dévotion toute la nuit, toutes les 3 heures, pendant 45 minutes, à l’unisson.
6. Le maître spirituel accorde aux aspirants qui sont préparés l’initiation nommée Sannyas Diksha – en leur accordant le titre de Sannyasin.
 
Nous allons maintenant présenter deux exemples de méditations intérieure, quotidienne, réalisées traditionnellement pour l’adoration de Shiva:
 
1. „Je vénère plein d’amour la sublime pierre précieuse de mon Soi Divin Éternel, Atman. J’adore Shiva avec ferveur, Lui qui se trouve en éternité dans le Lotus de mon cœur. Je Le baigne dans l’eau très pure de mon mental purifié, eau sans tâche, prise du fleuve infini de la croyance et de la dévotion. J’adore Shiva MAINTENANT avec les fleurs parfumées de l’état de Samadhi (extase divine). Je fais tout ceci plein d’aspiration, pour me libérer pour l’éternité de l’égoïsme, de l’ignorance et de la souffrance.”
 
2. „Ô! Shiva, Tu es celui qui, pour l’éternité vraiment en moi, dans mon Soi immortel (Atman). Le mental comblé d’amour que j’ai pour Toi est Parvati, Ta Shakti adorée (énergie féminine manifestatrice). Mes énergies praniques sont Tes serviteurs. Mon corps et Ta Maison. Mes actions dans ce monde, dont je T’offre les fruits de façon inconditionnée, sont autant d’actes d’adoration qui Te sont dédiés. Mon sommeil est Samadhi (extase divine). Ma démarche se réalise seulement autour de Toi. Ma parole divinement inspirée est une prière envers Toi. Ici et maintenant, plein d’amour et d’humilité je T’apporte comme offrande tout ce que j’ai été et tout ce que je suis.”
 
En connaissant tous ces aspects, il vaut la peine d’être le plus heureux possible pendant la nuit de Mahashivaratri. Surtout alors nous devons aspirer, à vivre le bonheur divin dans le trop-plein ardent du cœur, ressentir et voir partout la présence de SHIVA. Oublions cette nuit tous les soucis inhérents de la vie, toutes les souffrances, passées ou présentes. Si nous jeûnons, cela nous aidera beaucoup à ressentir l’extase de la communion mystérieuse avec SHIVA celui qui est omniprésent. Pensons cette nuit, chaque instant, à Shiva le mystérieux et seulement à Shiva. Cette nuit, celui ou celle qui demandera, SHIVA lui donnera. Fasse que cette nuit, la grâce suprême de Shiva se déverse sur nous pour remplir notre être pour l’éternité.
 
La nuit de lundi 23 février à mardi 24 février 2009, entre 22h30 et 00h00, sera réalisée une méditation spéciale de communion intense, ample et profonde avec SHIVA, à l’occasion du moment annuel de MAHASHIVARATRI.

 
yogaesoteric
2009
 

 

Articles publiés récemment