Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Vous êtes ici: Home >Actualité >Articles >
Les moutons savent distinguer les visages humains


Face à deux visages humains, l’un connu et l’autre pas, un mouton se dirigera, 8 fois sur 10, vers celui qu’il a déjà vu. C’est ce que montre une expérience menée à l’Université de Cambridge.

 

Présentez une photo de Barack Obama (ou autre célébrité) à un mouton, et donnez-lui une friandise s’il s’en approche. Au bout de 4 jours de conditionnement, si vous lui laissez le choix entre cette photo connue et une inconnue, il se dirigera, dans 8 cas sur 10, vers la photo de la célébrité.

Pour les auteurs de cette expérience originale, à l’université de Cambridge (Grande-Bretagne), il s’agit de la preuve que les moutons reconnaissent les visages humains. Une jolie performance quand on pense à la difficulté que nous aurions, nous humains, à distinguer des visages de moutons ! Et de conclure que l’étude des moutons peut aider à comprendre les fonctions du cerveau humain, et leurs altérations pathologiques. L’expérience, jugée insolite et intéressante, a été reprise par de nombreux magazines dans le monde entier.

Des primates, des abeilles et des poissons ont déjà réussi ce test

Pourtant, ses conclusions doivent être nuancées. Déjà, le mouton n’est le seul à savoir faire la différence entre des visages : « des primates, mais aussi des abeilles et des poissons ont déjà réussi ce type de tests, affirme ainsi Arlette Streri, de l’université Paris-Descartes. Je ne suis pas surprise que des moutons y parviennent aussi, d’autant qu’il s’agit d’une espèce sociale. »

Bruno Rossion, à l’université de Louvain (Belgique), est quant à lui beaucoup plus sceptique sur la capacité des moutons à « reconnaître » les visages comme nous le faisons : « il suffit que l’animal repère un détail discriminant sur l’image, la forme du menton par exemple, pour qu’il réussisse. Pour moi, seuls les humains sont capables de percevoir les visages d’un seul coup d’œil, de manière à la fois globale et précise ». Il n’empêche : la prochaine fois que vous regarderez un mouton, sachez qu’il vous scrute lui-aussi !




yogaesoteric

28 janvier 2018