Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Projets MK-Ultra, Monarch : Les Dessous du contrôle mental (2)


Lisez la première partie de cet article


Manipulations mentales, Réseaux pédophiles et services-secrets – Révélations de Cathy O’Brien

Cathy O’Brien est une survivante d’expériences secrètes de manipulations mentales, ou de l’esprit orchestrées dans des programmes du gouvernement américain. Née dans une famille ou ses propres parents avaient été victimes de programmes similaires, de façon à créer des lignées parents-enfants d’esclaves « robotiques ». Elle fut « programmée » parfois pour être une esclave sexuelle. Elle rapporte que sa fille de 8 ans en a été victime elle aussi, et violée par « Mr » George Bush senior. Sa proximité avec ces hommes d’état tels Ronald Reagan, Clinton, sénateur R.C Byrd, lui a apporté ce point de vue terriblement réel que voici.

« A qui pouvais-je parler, à mon père, ma mère ? Mon père qui m’aurait prostituée lui aussi. Je ne pouvais même pas me tourner vers le président de mon pays. Je croyais fermement, il était établi pour moi que le monde entier faisait partie de ce programme de “ mind control ”. Je croyais que le monde entier cautionnait les abus d’enfants, je croyais que c’était ça la vie… J’ai compris lorsque Mark Phillips m’a sauvée (agent de la CIA) que ça peut être autrement, et qu il n’y a pas de place pour aucun secret. Ceux qui font ces crimes se cachent, et ils se cachent derrière le sceau de “ Sécurité nationale ”.

Et je sais ce que je dois faire maintenant, je dois dire haut et fort tout ce qu’ils font; mais pas uniquement à ma fille et moi-même… Ils ont tout pris de nous… Le sénateur Byrd décida que je sois envoyée à la base de l’air force de Tampa. J’ai aussi été emmenée dans des installations de la Nasa. Byrd ordonna alors que je sois mise sous le contrôle de « mon premier entraineur ». Un entraîneur est une personne (dans cette hiérarchie) qui suit les ordres d’un « maître », de façon que ce fût le sénateur Byrd qui me dirigeait. Mon premier « entraîneur » est une personne nommée W. COXX. J’ai été emmenée à W. COXX pour de multiples traumatismes
» (…)



Le livre culte L’Amérique en pleine Transe-Formation appartient aux mêmes auteurs, ce dernier rédigé à la hâte en 1995 dans un but de documentation alors que leur liberté même était en jeu. Pour cause de Sécurité nationale représente le récit de quelque 15 années de lutte pour la liberté et pour la vie, voire le témoignage extraordinaire d’à quel point l’esprit humain peut se montrer résistant. C’est là un livre dispensateur de réponses, de solutions et d’espoirs destinés à tous de même qu’à leurs principaux alliés à travers le monde. Il a notamment été écrit à l’intention des milliers de personnes qui auront déjà lu L’Amérique en pleine transformation et se trouvaient réduites à imaginer les péripéties qui n’avaient pu y être incluses. Comment Cathy se remettra-t-elle d’avoir été torturée « à en perdre la tête » ? De quelle façon – documents à l’appui – Cathy et Mark survivront-ils à la machine à broyer que représente la soi-disant Justice criminelle américaine ? Et, last but not least, par quels miracles auront-ils pu échapper aux structures politiques de leur pays et vivre assez longtemps pour dénoncer toute l’horreur des agissements de personnages extrêmement puissants, qui sont en ce moment même toujours aux commandes de notre planète ?

Interview radio de Svali (2006)

Une femme élevée dans le culte des Illuminati décrit une puissante organisation secrète constituée d’environ 1% de la population des États-Unis qui a infiltré toutes les institutions sociales et qui prépare une prise de pouvoir militaire. Ses révélations jettent une lumière crue sur la guerre contre le terrorisme et sur la sécurité intérieure.

« Svali » est le pseudonyme d’une femme de 45 ans, qui était « programmeuse » mentale pour le culte jusqu’en 1996. Elle était la sixième instructeur en chef de la branche de San Diego et elle avait plus de 30 instructeurs sous ses ordres. Elle risque sa vie pour prévenir l’humanité des plans et du pouvoir secrets des Illuminati.



Svali: Le Quatrième Reich

Question :
Quand vous décrivez les Illuminati, cela ressemble beaucoup à ce qui se passait en Allemagne pendant le Troisième Reich. Je reconnais clairement en eux le comportement et les objectifs des nazis. Il semble que l’Allemagne soit en train de reprendre un rôle dominant dans l’unification européenne. Nous voyons se constituer une armée européenne, une Force européenne d’Intervention rapide, et un Tribunal international. Jusqu’où cela va-t-il finalement aboutir ?

Réponse : Les Illuminati ont une expression pour désigner le Nouvel Ordre mondial. Ils l’évoquent en parlant du « Quatrième Reich ». Je parle sérieusement. De nombreux Illuminati sont mentalement programmés pour ce Quatrième Reich. Oui, l’Allemagne et l’Europe vont dominer l’économie mondiale. L’économie américaine va régresser pendant un temps, puis va se redresser avec l’aide de l’Europe.

Question :
L’Apocalypse dresse un tableau plutôt sombre de la manière dont tout cela va finir, mais est-ce que cela a un effet sur le programme des Illuminati ? Ils connaissent certainement les prophéties de la Bible, qui parlent de leur défaite finale. Est-ce qu’ils tentent d’utiliser ces prophéties à leur avantage, en trompant les êtres humains ?



Réponse :
En fait, ils nient les prophéties. Ils croient que l’on peut changer le cours de l’histoire, et que les révélations de l’apôtre Jean ne sont que l’une des interprétations possibles de l’avenir. Ils connaissent l’Apocalypse, mais ils n’y attachent pas trop d’importance. Rappelez-vous que certains des principaux Illuminati sont déjà au pouvoir. Ils contrôlent les finances du monde et disposent d’immenses richesses. Certains possèdent plusieurs grands domaines dans le monde entier, ils ont tout ce qu’ils désirent, sans compter le plaisir de contrôler des millions d’êtres humains. Ils croient en leur puissance intellectuelle, et sont persuadés qu’ils formeront l’élite du Nouvel Ordre mondial.

Ce sont eux qui seront « les gens bien » de demain, mais ce sont des lucifériens. Il est donc normal qu’ils croient que la Bible affirme des choses qui sont fausses. Si vous leur parliez ouvertement de ces choses, ils vous riraient au nez, et vous diraient : « Mais le Nouvel Ordre est déjà en place ! Il n’est simplement pas pleinement manifesté ! » Cela fait plusieurs centaines d’années que les Illuminati sont au pouvoir dans le monde. Ils vous diront qu’aucun Dieu ne les a encore foudroyés. Ils peuvent même croire qu’ils sont en train d’accomplir la volonté de Dieu sur la terre. N’oubliez pas qu’ils croient servir « Dieu », comme des chrétiens pourraient le croire ! Ils vous diraient : « Pourquoi Dieu aurait-Il donné à l’homme de telles capacités latentes, s’Il n’avait pas voulu qu’il les découvre et qu’il les utilise pleinement ? N’est-il pas criminel de négliger, et de ne pas développer toutes ces capacités ? N’est-il pas criminel de ne pas aider l’espèce humaine à progresser et à devenir meilleure ? » C’est ce qu’ils vous diraient, en essayant de vous persuader.  Ils pensent qu’ils sont fondamentalement bons, et qu’ils font du bon travail, même si les moyens employés sont parfois très durs à supporter.  Ils « arrachent les mauvaises herbes » en se débarrassant des faibles et des inaptes. Ils veulent produire une race humaine supérieure.  

Je sais que ce que je dis ressemble à de la bouillie pour chats, mais les Illuminati sont sincèrement persuadés être dans la vérité.  Pour qu’ils se voient tomber sous le coup des jugements de l’Apocalypse, il faudrait qu’ils commencent à comprendre qu’ils font le mal et qu’ils sont mauvais, ce qui n’est pas le cas. J’espère que ce que je vous dis vous aide à mieux comprendre. Je crois que les Illuminati se voient plutôt en train de monter des chevaux blancs et pas des chevaux noirs.  Comprenez-vous la puissance de la séduction ? Mais je suis à présent chrétienne, et j’ai complètement rejeté tout ce que je croyais auparavant dans cette secte.

Roseanne Barr : MK-Ultra à Hollywood, programmation mentale (mars 2013)

Cette actrice dénonçait déjà sur Russia Today la culture du Contrôle mental à Hollywood en mars 2013. Elle a été interviewée par la même chaîne fin décembre 2013 ou elle indique que le contrôle mental contraint les gens à ne jamais dénoncer les coupables et bien d’autres vérités qui dérangent…



Roseanne Barr frappe à là où ça fait mal: Bush, Arabie Saoudite, Rothschild, Windsor, Vatican, qu’elle traite de « grosse arnaque de mafia puante », de serpent qui se mord la queue : tout le monde en prends pour son grade et ça fait du bien d’entendre ça dans un média de masse. Suite à ces déclarations les haineux et trolls en tout genre n’ont pas manqué de se faire entendre. Ce à quoi elle répond brillamment: « l’intelligence ressemble à la folie du point de vue des imbéciles ».

Monark Mind Control, la psycho-technologie pour les esprits – Un programme militaire devenu incontrôlable

Le projet MK-ULTRA fut exposé publiquement en 1970, par le biais de poursuites déposées par des survivants et de leurs familles. La CIA et le gouvernement canadien ont réglé le problème à l’amiable afin de ne pas être tenus de reconnaître officiellement tous ces actes répréhensibles

Le Papillon Monarch ou Common Tiger en anglais

Le nom MONARCH n’est pas nécessairement défini dans le cadre de la noblesse royale, mais se réfère plutôt à la domination. Quand une personne subit un traumatisme induit par un électrochoc, un sentiment de lumière dans la tête est mis en évidence, comme si l’on est flottant comme un PAPILLON. Le papillon MONARCH (Danaus genutia) se nomme en anglais COMMON TIGER (Orange Tiger, Indian Tiger). Il n’est pas un symbole spécifique au programme MK-ULTRA mais un avatar du TIGRE, un symbole ésotérique lié à plusieurs significations occultes que l’on trouve dans les textes indiens via l’Égypte.

Le papillon MONARCH est aussi le symbole de JUPITER car il porte les couleurs de JUPITER / ZEUS, c’est à dire DIEU (sur Terre) ou le maître du monde. Il y a également une représentation symbolique se rapportant à la transformation ou à la métamorphose de cet insecte : de la chenille au cocon (dormance, inactivité), d’un papillon (nouvelle création), qui sera de retour à son point d’origine. Tel est le modèle migratoire qui fait que cette espèce est unique. Un occultisme symbolique sur le vrai sens du Psyché à la fois pour l’« ÂME » et le « PAPILLON » et la conviction que les âmes humaines deviennent des papillons au cours de la recherche d’une nouvelle réincarnation.

La programmation est également dénommé le « SYNDROME DES MARIONNETTES ». Un autre terme utilisé est IMPERIAL CLIMATISE, alors que certains thérapeutes en santé mentale appellent cela «séquences de réponses conditionnées par des stimulus ». C’est l’image d’une marionnette attachée à des chaînes et contrôlée par le maître. Le Projet MONARCH et les 149 sous-programmes qui ont fait partie de MK-ULTRA et qui ont généré un grand nombre de victimes, pourrait être mieux décrit comme une forme de dissociation structurée par une intégration occulte, afin de compartimenter l’esprit en de multiples personnalités, dans un cadre systématique, afin de modifier le sujet.

Le mystère des religions de l’Égypte ancienne, la Grèce, l’Inde et de Babylone a aidé à jeter les bases de l’occultisme et de la « connaissance cachée ». L’un des premiers écrits en référence à l’occultisme, est le livre égyptien des morts, une compilation de rituels qui décrivent explicitement les méthodes de la torture et l’intimidation (pour créer un traumatisme), l’utilisation de potions (la drogue) et la coulée de sorts (hypnose), ce qui aboutirait finalement à l’asservissement total de l’initié. Celles-ci ont été les principaux ingrédients pour une partie de l’occultisme, connu comme le SATANISME, à travers les âges. Au cours du13ème siècle, l’église catholique romaine a augmenté et consolidé sa domination dans toute l’Europe avec la tristement célèbre Inquisition. Le SATANISME survécu à cette période de persécution sous le voile de divers groupes ésotériques.

Les évolutions du Projet MK Ultra

Déprogrammation par le trauma

Avec la CIA et le Conseil national de sécurité bien établi, la première d’une série de programmes de lavage de cerveau a été initiée par la Marine, à l’automne de 1947. Le projet CHATTER sur la « vérité des drogues » a été développé en réponse à la menace soviétique. La recherche a porté sur l’identification et la mise à l’essai des médicaments destinés à des interrogatoires et le recrutement d’agents. Le projet a été officiellement mis fin en 1953. La CIA a décidé d’intensifier leurs efforts dans le domaine de la modification du comportement, avec l’avènement du Projet BLUEBIRD, approuvé par le réalisateur Allen Dulles en 1950. Ses objectifs étaient de découvrir un moyen de conditionnement personnel et d’empêcher l’extraction de l’information, d’étudier la possibilité de contrôle d’une personne par l’application de techniques d’interrogatoire spéciales, étudier la mise en valeur de la mémoire et de mettre en place des moyens pour la défense du personnel de l’agence. En août 1951, le projet BLUE BIRD a été rebaptisé projet ARTICHAUT, offensive qui a évalué les utilisations de techniques d’interrogatoire, dont l’HYPNOSE et les DROGUES.

Opération Artichaut – Les expérimentations secrètes de la CIA – MK ULTRA

Voici un extrait de l’émission « The Fifth Estate » (CBS) sur le tournage du film « The Sleep Room », ce dernier révèle les liens entre la CIA et les travaux du Dr Ewen Cameron qui se déroulèrent entre 1957 et 1964 à l’institut « Allen Memorial » au Canada.



Le programme a cessé en 1956. Trois ans avant l’arrêt du projet ARTICHAUT, le projet MK-ULTRA a été créé le 13 avril 1953 dans le sens proposé par Richard Helms, directeur adjoint de la centrale de renseignement (DDCI), avec la logique de la création d’un « mécanisme de financement de l’extrême sensibilité ». Il est évident que le projet est encore actif de nos jours. Les médecins allemands ont été un atout inestimable pour le développement du projet MK-ULTRA. La corrélation entre les camps de concentration et les expériences et les nombreux sous-projets de MK ULTRA sont clairement évidents. Les différentes voies utilisées pour contrôler le comportement humain sous MK-ULTRA sont les radiations, l’électrochoc, la psychologie, la psychiatrie, la sociologie, l’anthropologie, la graphologie, le harcèlement et des substances paramilitaires comme le « LSD », plus largement distribués comme « matériel ». Une procédure spéciale, désignée MK DELTA, a été établie pour régir l’utilisation de MK ULTRA à l’étranger. Les matériaux MK-ULTRA du niveau DELTA ont été utilisés pour le harcèlement, discréditer ou désactiver des objectifs.

Sur les 149 sous-projets identifiés dans le cadre MK ULTRA, le projet MONARCH, officiellement commencé par l’armée américaine au début des années 1960 (bien que non officiellement mis en œuvre beaucoup plus tôt) semble être le plus important et est encore classé TOP SECRET et « sécurité nationale ». Le programme MONTAUK et son fonctionnement SPELLBINDER, a été mis en place pour créer des « sleeper assassins » (Manchurian candidats) qui pourrait être activé dès la réception d’un mot-clé ou une phrase dans une transe hypnotique.

Le programme SOUVENT, est une étude qui a tenté d’exploiter la puissance de forces occultes et peut-être plusieurs programmes de couverture pour masquer la réalité de l’insidieux projet MONARCH. L’ancien Nazi transfuge de la CIA, le Dr Ewen Cameron, alla jusqu’à rendre raide dingue de pauvres civils innocents, dans l’institut de santé mental de Mont Royal, près de la ville de Montréal. Les malheureux se voyaient réveillés de grand matin par des injections intraveineuses de Thorazine, de Phénergan, de Séconal et autres barbituriques hypnotiques hyperpuissants. Puis les patients étaient menés de gré ou de force trois fois par jour à des séances d’électrochocs de plus de 150 volts. Ce traitement baptisé par un curieux euphémisme « cure de sommeil » durait de 15 à 65 jours. Ensuite, le ou la patiente se voyait alors traiter pendant une période aussi longue à la Methédrine (amphétamine) et au LSD injectés également en doses massives. Et peu importaient alors les atroces souffrances de ces pauvres sujets qui se voyaient plongés des semaines durant dans d’odieuses transes hallucinatoires et psychotiques induites artificiellement.


Enfin, les « malades » étaient conduits dans des « chambres à dormir », sorte de caisson d’isolation sensoriel dans lesquels ils étaient enfermés et où on leur diffusait 24 sur 24 un même message préenregistré pendant deux semaines. De quoi vraiment y laisser sa santé mentale ! Cameron, en torturant sans vergogne ses sujets, contre leur gré, voulait arriver en fait à déprogrammer ces derniers, effacer leur mémoire affective et créer un « blank state », sorte de mémoire vide pour procéder ensuite à une reprogrammation… La technique se serait affinée, codifiée, standardisée et répandue à travers le monde dans toutes les sphères du pouvoir. Elle aurait servi de base à une autre opération que certains témoins, victimes présumées de ces agissements horribles appellent l’opération MK MONARK. Les victimes sexuelles de l’opération Monarch racontent à peu près toutes le même genre d’histoire : ils ont été utilisés dès la plus tendre enfance dans des réseaux prostitutionnels très hard et vendus aux fantasmes les plus dingues de notables, d’hommes politiques, de nobles, de militaires, de magistrats, de vedettes du show business qui forment entre eux des sortes de réseaux, de sociétés secrètes soumis à d’étranges rituels à mi-chemin entre le satanisme, l’ésotérisme New Age et la reprogrammation béhaviouriste.

Le Projet ARTICHAUT de la CIA, mis en œuvre au cours des années 1950 et 1960, a soumis de nombreux prisonniers étrangers et d’agents doubles présumés à des traitements barbares, dont des électrochocs, des lobotomies et des chocs d’insuline provoqués par des drogues. D’innombrables citoyens états-uniens disparurent des rues de New York et San Francisco pour être victimes d’expériences secrètes uniquement parce qu’ils faisaient partie de groupes minoritaires ; pauvres, paumés, criminels ou perçus comme tels, prostitués. Nombre d’entre eux subirent des séquelles physiques et mentales permanentes en conséquence de ces expériences. On administra du LSD à près de 6 500 soldats états-uniens, à leur insu, dans les années 1950 et 1960. Beaucoup parmi eux ont dû vivre en permanence avec ces souffrances, d’autres se sont suicidés. En 1953, un ressortissant étranger fut emprisonné et torturé huit mois durant, au Panama, par la CIA simplement parce qu’il était soupçonné de collaborer avec des responsables du renseignement français.

Par la suite, il est bien probable que la CIA ait assassiné ce même homme après qu’il eût anonymement révélé à un journaliste qu’il connaissait l’identité du commanditaire de l’assassinat du président John F. Kennedy. En France il y aura l’affaire de PONT-SAINT-ESPRIT dans le cadre de ces projets secrets. En 2010 « A Terrible Mistake : The murder of Frank Olson and the CIA’s secret Cold War Experiments » est une enquête sur les expériences de drogues conduites par la CIA durant la Guerre froide, et plus particulièrement sur la mort du docteur Frank Olson, un chimiste affecté à Fort Detrick, chargé d’étudier les applications militaires des drogues.

A l’heure actuelle, la contamination de l’eau et des aliments avec des molécules agissant sur l’humeur et sur l’esprit est aussi possible. Diffuser dans l’eau ou les aliments des micro-robots (ou « nano-machines ») invisibles à l’œil nu. Une fois dans le corps, des centaines de micro-robots porteurs d’une micro-puce électronique pourraient aller se greffer sur les neurones pour en prendre le contrôle. Des nano-robots invisibles à l’œil nu ont déjà été produits, et l’interfaçage neurone-microprocesseur a déjà été expérimenté avec succès en laboratoire. La technologie des micro-processeurs ultra-miniaturisés est également maitrisée depuis quelques années. Les armes sont invisibles et la preuve est difficile à apporter, par conséquent « les victimes » n’arrivent que rarement à se faire entendre. Les moyens utilisés : émission d’ondes psychotroniques (ondes basse fréquence ou très haute fréquence, capables d’influencer le fonctionnement du cerveau en interférant avec les ondes utilisées par les processus cérébraux). En cours d’expérimentation : le projet HAARP développé par l’armée américaine à Gakona en Alaska, et les expériences menées sur la base américaine de Pine Gap en Australie.

Chaque jour, le matériel est construit et installé dans les pays a pour but un contrôle sur l’ensemble de la population. Partout dans ces pays des tours de transmission micro-ondes sont en cours de construction. Les antennes de MIND CONTROL sont installées en même temps et sur la même base que celles pour téléphone, ainsi impossible de voir la différence. Les deux technologies sont certainement liées ! L’énergie est très peu utilisée par une véritable utilisation des téléphones cellulaires. Pourtant, ces antennes sont sur des niveaux de fréquences qui dépassent les exigences des téléphones cellulaires. Les technologies de contrôle de l’esprit ont été mises en place depuis longtemps. Ce n’est pas un hasard que la bande de fréquence choisie pour l’utilisation du téléphone cellulaire soit celle de Wilhelm Reich, qui à découvert dans les années 1940 comment pour manipuler un esprit sans que la victime ne s’en aperçoive. Reich a travaillé sur ce projet secret de la CIA pendant plus de 5 ans, à partir de 1947-1952, jusqu’à ce que la CIA utilise le contrôle de l’esprit sur le peuple américain.

Wilhelm Reich était indigné de l’utilisation de sa découverte et a juré de ne jamais collaborer avec la CIA à nouveau. Reich a été secrètement assassiné dans une prison fédérale en 1957, quelques semaines avant sa libération, après avoir été en prison pendant 2 ans pour un outrage au tribunal. Deux semaines avant son audience de libération conditionnelle. Officiellement Reich est mort d’une crise cardiaque, mais son dernier livre, écrit en prison, ne revint jamais à sa famille.

« Le Projet MONARCH pourrait être mieux décrit comme une forme de dissociation structurée et l’intégration occulte, afin de compartimenter l’esprit dans de multiples personnalités dans un cadre systématique. Au cours de ce processus, un rituel satanique, habituellement, y compris le mysticisme kabbalistique, est effectuée dans le but de fixer un démon ou d’un groupe de démons à la correspondante. Bien sûr, la plupart des sceptiques diront qu’il s’agit simplement d’un moyen d’améliorer un traumatisme au sein de la victime, la négation de toute croyance irrationnelle que la possession démoniaque se produit réellement. » Ron Patton, Monarch projet.





La théorie de la conspiration– les envahisseurs des cerveaux

Le gouvernement américain utilise le contrôle mental par micro-ondes sur sa population

L’ancien agent de la CIA Mark Philips indique par exemple que cette technologie peut pointer à la fois une large population mais aussi des personnes en particulier (ce qui demeure un grand mystère car une personne se trouvant juste à côté ne sentira aucun symptôme), qu’elle permet d’induire des voix ou pensées mais aussi provoquer des douleurs et des modifications du comportement. Le docteur Robert Duncan, en charge de ce sous-programme de MK-Ultra indique: « J’ai donné du pouvoir au côté obscur avec une partie de mon travail ».

Il ne travaille désormais plus sur cette technologie et se rend compte qu’il a contribué à développer une arme de contrôle de masse redoutable, une arme qui a été pompeusement nommée « La voix de Dieu », rien que ça…Il confirme que les commanditaires de cette technologie sont des dirigeants de l’ombre, les même d’une administration à une autre. On apprend également que cette technologie a été utilisée en Irak (comme l’arme laser et autres armes à énergie dirigée.

Les tours GWEN (Ground-Wave Emergency Network) étaient prévues pour faciliter les communications militaires avant, pendant et après une guerre nucléaire durant la période de la guerre froide. Officiellement, le projet a été arrêté dans les années 90, officieusement, il serait toujours utilisé mais pas du tout pour l’usage d’origine. Ce serait donc ces tours réparties à travers le territoire américain qui permettraient d’envoyer des ondes à environ 300 kilomètres à la ronde afin de cibler sélectivement de nombreux américains.



yogaesoteric
15 novembre 2017



 

Articles publiés récemment

> 20 OctobreLes 6 changements radicaux sociétaux du nouvel ordre mondial

> 20 OctobreUne première : des ovules humains matures obtenus en laboratoire

> 18 OctobreDans les écoles maternelles suédoises, les garçons peuvent porter des robes et les filles peuvent hurler

> 18 OctobreLe président polonais compare l’UE à l’époque où Varsovie était occupée

> 18 OctobreL’UNESCO publie ses nouvelles normes pour l’éducation sexuelle complète : l’idéologie du genre pour les enfants de 5 ans

> 17 OctobreLe contrôle de la perception

> 17 OctobreUne Europe sans Européens selon la recette Coudenhove-Kalergi

> 16 OctobreLe calme avant la tempête de la guerre civile va bientôt prendre fin aux États-Unis ; la prochaine phase de la libération planétaire va commencer

> 15 OctobreL’imposture des droits sexuels

> 14 OctobreLe nouvel arsenal nucléaire russe rétablit la bipolarité du monde

> 14 OctobreComment les frappes contre la Syrie sont liées à la dénucléarisation de la Corée du Nord

> 14 Octobre2018-2028 : La décennie la plus dangereuse

> 13 OctobreMoscou: l’attaque chimique en Syrie mise en scène par des ONG financées par l’Occident

> 13 OctobreGoogle fait la « guerre algorithmique » pour l’armée américaine

> 13 OctobreLa plus puissante alliance mondiale d’espions

> 13 OctobreMaria Zakharova révèle les manipulations britanniques dans l’affaire Skripal

> 12 OctobrePourquoi la Turquie a soutenu les frappes de la coalition occidentale contre la Syrie

> 12 OctobreL’OTAN cherche la destruction de la Russie depuis 1949 (Partie 5)

> 11 OctobreLes 10 plus grosses révélations d’Edward Snowden

> 11 OctobreLe prince héritier saoudien révèle que le wahhabisme a été exporté à la demande des Occidentaux

> 11 OctobreFrappe par missiles de croisière sur la Syrie – Stupidité et irresponsabilité

> 10 OctobreQAnon poste deux messages chocs impliquant les Clintons dans la mort de JFK jr.

> 10 Octobre« Contenir l’agression »: à quoi serait prêt Moscou après les frappes contre la Syrie ?

> 9 OctobreLe Canada s’aligne à l’offensive incendiaire des États-Unis contre la Russie

> 9 OctobreEn 2010 Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, affirmait que la protection de la vie privée n’est plus une « norme sociale »

> 9 OctobreUn nid d’espions : agents doubles, décès troubles

> 8 OctobreL’OTAN cherche la destruction de la Russie depuis 1949 (Partie 4)

> 8 OctobreAbou Ghraïb : la prison de l’expérience de Stanford

> 8 OctobreSeul contre tous : un journaliste américain dénonce la propagande sur l’attaque chimique en Syrie

> 7 OctobreL’échec des frappes en Syrie et la fin d’un ordre mondial

> 7 OctobreLes Américains s’apprêtent à défendre Israël