Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Mondialisme : Génocide et suicide suédois – ils veulent modifier leur langue pour la rendre plus accessible aux migrants !


Suède : au pays des fous ils veulent modifier leur langue pour la rendre plus accessible aux migrants !!!

L’agence d’État Lernia a lancé mardi, 31 janvier, une campagne visant à remplacer la forme standard du suédois par une version plus inclusive pour les migrants. Le « nouveau standard suédois », développé en collaboration avec le linguiste Mikael Parkvall, mélange les accents et les dialectes communément parlés en Suède. Selon la société de recrutement et de formation, le nouveau dialecte reflètera mieux la Suède en 2017 et la société espère qu’elle remplacera la forme neutre du suédois dans les messages enregistrés et sur les répondeurs. Le responsable de la formation à Lernia, Ina Tzacheva, a déclaré à Östra Småland News qu’il y avait une pénurie de main-d’œuvre en Suède et en Europe et qu’il était donc important que les personnes qui n’avaient pas l’accent ne se sentent pas exclues du marché du travail.

« Nous voulons nous concentrer sur la façon dont l’accent d’une personne ne reflète pas ses compétences… Nous ne pouvons pas exclure les gens simplement parce qu’ils ne peuvent pas parler de la même manière que nous. »

Lernia espère que les entreprises et les organisations vont utiliser cette « nouvelle norme suédoise » sur leurs répondeurs, et qu’elle deviendra la voix par défaut dans les messages enregistrés utilisés, par exemple, dans les ascenseurs. « Nous cherchons des organisations, des entreprises et des sites dans tout le comté de Kalmar qui veulent aider à moderniser le son de la Suède », a déclaré Mme Tzacheva.

Jusqu’à présent, le dialecte a déjà été repris par la bibliothèque de l’Université de Stockholm et chez les Scouts. Caroline Thunved des Scouts a déclaré : « Nous sommes fiers et heureux que nous ayons été invités à être la première organisation à utiliser le nouveau standard suédois. En tant qu’organisation qui critique activement les normes sociétales dans plusieurs domaines, cela ajoute maintenant une nouvelle dimension, à savoir la façon dont nous sonnons lorsque nous accueillons des membres nouveaux et existants sur notre central téléphonique. »

La bibliothécaire de l’université de Stockholm, Birgitta Lindgren Hellmark, a déclaré que l’institution espère que les enregistrements de la nouvelle norme suédoise « augmenteront le sentiment d’appartenance des gens, quelle que soit leur prononciation ». […]

Sur Flashback, le plus grand forum linguistique en langue suédoise, les réactions au nouveau standard suédois sont largement négatives.

CaptainNemo a écrit: « Juste écouté et un frisson d’inconfort… au lieu d’une prononciation uniforme [le nouveau Suédois standard] migre entre les dialectes différents et même les accents étrangers. »

D’autres personnes ont trouvé la nouvelle forme de suédois sinistre.

« Alors maintenant, ils abolissent la seule forme nationale de suédois. C’est impossible. Les choses commencent à ressembler au système soviétique dans lequel tout ce qui existait au préalable dans l’histoire est effacé. »

L’opinion de civilwarineurope :

« Nous l’avons déjà dit et le répéterons sans doute souvent, hélas, la Suède est devenu le laboratoire de la décadence et de l’effondrement de la civilisation européenne. A croire que toutes les “ élites ” de ce pays sont devenues folles et ont comme unique préoccupation la destruction de leur identité nationale. »

« Nous les Suédois, nous avions tout, nous étions heureux, mais nos politiciens décidèrent de changer tout cela »  

Il était une fois, un pays magnifique, tout au nord de l’Europe, appelé Suède. C’est le pays où vivaient les Vikings, où des femmes blondes et de grands gaillards travaillèrent dur pendant des générations pour établir une bonne société pour eux-mêmes et les générations à venir.

Les Sociaux-démocrates réalisèrent notre rêve en créant un Etat-Providence, qui devint un modèle pour beaucoup d’autres pays (…) Jusque dans les années soixante, la Suède était l’un des pays les plus homogènes de la planète. Nous nous sentions tous unis les uns aux autres, nous voulions la coopération et le consensus social et nous savions tous que nous devions notre richesse aux efforts de nos ancêtres (…)

Au mois de décembre 2016, les lauréats viennent à Stockholm pour y recevoir le prix le plus prestigieux au monde. Et, s’ils ont de la chance, ils seront accueillis par la blonde Lucie avec des bougies et des petits pains au safran.

Depuis quatre siècles, chaque année, le 13 décembre, on fête Sainte Lucie, la « Reine de la Lumière ». On organise des concerts et des processions dans les églises. Ce jour-là, des milliers de jeunes filles, une bougie à la main, éclairent la nuit hivernale suédoise en défilant devant des foules silencieuses. Les jeunes filles, vêtues d’une aube blanche, tiennent une chandelle à la main tandis que Lucie porte une couronne de bougies formant une auréole. Des cortèges d’enfants distribuent des petits pains au safran en chantant de belles mélodies, déguisés en petits bonshommes de pain d’épice, en fées et en lutins. C’est magique.

Oui, nous les Suédois, nous avions tout, nous étions heureux, mais nos politiciens décidèrent de changer tout cela. Peut-être pensaient-ils pour notre bien que nous étions trop heureux, trop riches, trop pacifiques ou peut-être étaient-ils tout simplement mégalomaniaques ? L’histoire nous expliquera peut-être pourquoi ils agirent de la sorte.

Je sais seulement qu’en 1975, le Parlement suédois décida à l’unanimité de transformer la Suède, société homogène, en une société multiculturelle.

Les politiciens ne parlèrent jamais de leur projet aux Suédois. Les journalistes n’écrivirent jamais rien à ce sujet et personne ne demanda aux Suédois leur avis.

Et un jour, nous découvrîmes que l’immigration était un millier de fois plus importante que prévu.

Et nous nous aperçûmes que les migrants n’aimaient pas la manière de vivre à la suédoise, ne voulaient pas devenir comme nous, et enfin, nous comprîmes que si nous n’agissions pas maintenant, la Suède deviendrait l’« Absurdistan ».

L’année dernière, plus de 162.000 demandeurs d’asile se sont déversés dans la Suède, forçant enfin le gouvernement à fermer ses frontières, mais le mal était déjà là. Même si la Suède décidait de ne jamais plus accepter un seul demandeur d’asile, ce pays ne sera jamais plus le même.

Trente pour cent de notre population ont des origines étrangères et 10 % sont musulmans.

Avec seulement 10 % de musulmans, le chaos et la violence règnent déjà sur la Suède. Cela promet pour l’avenir.

Il y a tellement de choses pourries en Suède de nos jours, que je ne sais pas pour où commencer.

Laissez-moi vous parler des statistiques des crimes. Depuis le début de l’immigration de masse, la société suédoise est devenue de plus en plus violente.

Deux études ont montré que les migrants mâles, notamment du Moyen-Orient et du Maghreb, sont hautement surreprésentés dans les statistiques des crimes violents comme le meurtre et le viol.

Vous pourriez penser que le gouvernement allait prendre des mesures pour protéger ses citoyens ? Pas du tout. Il a interdit toutes les statistiques basées sur l’origine ethnique et la religion, et continua à accueillir ces hommes en Suède.

Si vous demandez au gouvernement pourquoi nous faites-vous cela, pourquoi mettez-vous vos propres citoyens en danger et pourquoi êtes-vous si résolus à détruire la Suède, vous serez taxé de raciste, de fanatique, d’islamophobe.

Ils vous raccrocheront au nez, car ils ne savent plus gérer le chaos qu’ils ont créé, et ils n’ont aucune idée, alors là, aucune idée, de comment s’en sortir.

Et comme il n’y a pas de maisons ni de travail pour ces migrants, les problèmes vont s’intensifier dans les années à venir. Nous serons confrontés à plus de crimes, de viols, d’incendies, de voitures brûlées et bénéficierons de moins en moins des prestations sociales, notamment les Suédois âgés : nous sommes supposés payer pour notre propre destruction.

Chaque jour sur Twitter, quelqu’un demande si nous ne sommes pas responsables de la chute de la Suède. D’autres écrivent : vous avez voté pour ces politiciens, donc vous pouvez aussi bien vous effondrer et devenir le premier Etat soumis à la charia.

SVP, ne dites pas cela. La seule chose dont nous les Suédois sommes coupables, c’est d’avoir été trop naïfs et trop confiants.

- Jamais nous n’aurions pu imaginer que les politiciens pouvaient nous mentir aussi effrontément.

- Jamais nous n’aurions pu imaginer l’importance de cette vague d’immigration.

- Jamais nous n’aurions pu imaginer que des gens puissent venir ici avec l’intention de changer toute notre société, qu’ils puissent autant nous haïr, nous violer, nous tuer. Je vous l’assure, nous n’en avions pas la moindre idée.

Oui, nous étions naïfs et stupides, mais nous ne méritons pas de périr.

La Suède était autrefois une grande nation. Avec un peu d’aide de nos amis occidentaux, nous pouvons le redevenir.

Suède : les suédoises « terrifiées par les viols ». Les migrants transforment un centre commercial en une zone interdite

Les travailleuses du plus grand centre commercial de la Suède vivent dans la peur constante d’agressions verbales et d’attaques sexuelles par les gangs de jeunes migrants qui ont transformé le centre en une « zone de non-droit ».

Plus tôt ce mois-ci la police de Göteborg a admis que le centre commercial Nordstan sombrait dans un chaos sans loi (…) Comme le centre commercial est devenu un hub central pour les jeunes les autorités ont été obligées de mettre en œuvre des mesures extraordinaires pour faire face à l’augmentation du nombre d’incidents. Cependant, les travailleuses à Nordstan disent qu’elles vivent dans la peur constante à cause des gangs de jeunes criminels qui se trouvent en force quand les magasins ferment à 20 heures.

Emma est l’une des employées qui a été exposée aux voyous et dit qu’elle est souvent abusé verbalement pendant qu’elle travaille. Décrivant comment les gangs de jeunes descendent sur les magasins pendant les soirées Emma dit à Expressen : « C’est du harcèlement sexuel. Ils m’ont dit qu’ils aimeraient faire ceci et cela avec moi (…) »

En dépit de la régularité des faits la jeune femme a dit qu’elle ne l’avait pas signalé à la police parce qu’elle ne changerait rien.

Linnea Lorentsson, qui est également employée à Nordstan partage l’avis d’Emma que le centre commercial, qui est le plus grand de Suède en termes de ventes et de nombre de visiteurs, est dangereux (…)

« Je ne serais jamais allé à Nordstan dans mon temps libre. Pourquoi voudriez-vous aller à un endroit où vous ne vous sentez pas en sécurité ? (…) Les gens crient après vous (…) Ils vous suivent parfois. »

La porte-parole de la police, Ulla Brehm, dit que les femmes qui travaillent dans les magasins à Nordstan ont été particulièrement exposées au comportement des voyous parce qu’elles ne peuvent pas s’éloigner.

« Les femmes qui travaillent dans les magasins sont particulièrement exposées car elles ne peuvent pas choisir de les quitter» a déclaré la porte-parole. « Elles doivent rester là et écouter. Dans le même temps, il y a beaucoup de femmes qui sont exposées quand elles quittent le travail à Nordstan ou dans le tram. » (…)

Suède : un policier qui va partir en retraite raconte l’enfer de l’immigration

Peter Springare est policier. Il va bientôt prendre sa retraite, et il craque de ne pas pouvoir raconter ce qu’il se passe dans son pays… Alors il l’exprime sur Facebook (et l’on ne sait pas combien de temps avant que ce soit effacé).

« La vache comme je suis fatigué. Mais ce que je vais écrire ici n’est pas politiquement correct. Mais j’en m’en moque.

Ce que je vais vous révéler à vous, contribuables, les employés de l’Etat n’ont pas le droit de vous le révéler au risque de perdre leur emploi, ruiner leur carrière et perdre tout revenu. Et pourtant, tout est vrai.

Moi, cela m’est égal, car je vais bientôt partir en retraite après 47 ans de service.

A partir de maintenant, et chaque jour, je vais raconter en détail les crimes et délits sérieux que je crois en tant qu’enquêteur et chercheur de la police d’Örebro. Ca ne ressemblera pas à la perception que les gauchistes présentent dans le débat public.

Nos retraités sont éreintés, nos écoles sont dans un état de chaos, le système de santé et un enfer, la police a été complètement détruite etc., etc.

Tout le monde le sait, mais personne n’ose le dire ni donner la raison de tout cela, parce que la Suède a toujours vécu sur le mythe de la magnifique société assimilatrice ultime qui est à l’avant-poste du politiquement correct dans un monde qui ne fonctionne plus et qui s’incline devant les destructions provoquées par des comportements au nom d’une religion.

Voilà :

Voilà de quoi je me suis occupé cette semaine, de lundi à vendredi : viols, viol, viol aggravé, agressions, viol, extorsion, chantage, abus des procédures judiciaires, menaces illégales, violences contre la police, menaces envers la police, trafic de drogue, faits de délinquance aggravée avec stupéfiants, tentative de meurtre, encore des viols, extorsion encore, et tentatives de lynchages.

Les suspects : Ali Mohamad Mahmod, Mohammed, Mohammed Ali, encore, encore, et encore. Et Christoffer… oui oui c’est vrai, un nom suédois s’est glissé parmi les noms d’une affaire de drogue, Mohammed Mahmod Ali, encore et encore.

Pays représentés dans les crimes et délits de cette semaine : Irak, Irak, Turquie, Syrie, Afghanistan, Somalie, Somalie, Syrie encore, Somalie, pays non spécifié, pays non spécifié, et Suède. La moitié des suspects, on ne peut pas savoir parce qu’ils n’ont aucun papier valide, ce qui en soi veut dire qu’ils ont menti concernant leur nationalité et leur identité.

Et là, je ne vous parle que d’Örebro. Ces crimes occupent 100% du temps des enquêteurs.

Voilà ce qui se passe, et ça se passe comme ça depuis les dernières 10 à 15 années. »
 
 

yogaesoteric
12 avril 2017
 

Articles publiés récemment

> 20 OctobreUne des plus ardentes activistes LGBT des Etats-Unis a démissionné de la direction de l’ONG

> 19 OctobreLes fausses bannières dans l’histoire moderne depuis 1931 (2)

> 18 OctobreLe pouvoir d’influence délirant des dix milliardaires qui possèdent la presse française

> 18 OctobrePolémiques sur le rôle du pape François pendant la dictature en Argentine

> 17 OctobreLes États-Unis fournissent une aide militaire à 73 % des dictatures dans le monde (2)

> 16 OctobreUn repenti de la Haute Finance balance tout

> 16 OctobreLes fausses bannières dans l’histoire moderne depuis 1931 (1)

> 15 OctobreStratégies de manipulation (comprendre pour résister)

> 15 OctobreLes élites craignent un krach boursier

> 14 OctobreLes cinq étapes pour la domination mondiale

> 13 OctobreLes États-Unis fournissent une aide militaire à 73 % des dictatures dans le monde (1)

> 12 OctobreUn ancien agent de la CIA dénonce un gouvernement fantôme secret

> 11 OctobreAnneke Lucas, violée et torturée par des chefs d’états européens et membres de familles royales (partie 2)

> 11 Octobre20 théories du complot qui se sont révélées être vraies (2)

> 10 Octobre70 % des applications mobiles partagent vos données avec des services tiers

> 8 OctobreLes Etats Unis bombardent un entrepôt d’armes chimiques de Deir ez-Zor

> 8 OctobreUne rescapée d’un réseau pédocriminel de l’élite témoigne : silence habituel des médias (partie 1)